Étiquettes

, , , , , , , , ,

Via deï capellori (rue des chapeliers) , via deï bouillari (rue des fabricants de maille) , via deï pettinari (rue des fabricants de peignes) … autant de petits métiers d’autrefois qui ont fait vivre le quartier . Autant de rues qui débouchent sur cette place très animée . Animée le matin par la présence du marché , animée le soir par les nombreux bars et restaurants qui deviennent le repère des fêtards à la nuit tombée . 

CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS (5)

 

On ne termine pas un séjour à Rome sans passer par le « Campo deï fiori » . Même si l’on ne veut rien acheter , on y vient pour flâner sur le marché du matin .

CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS (4)

 

 

 

 

 

On y vend des fruits et des légumes , des épices , du fromage , des pâtes fraîches mais aussi des vêtements , des accessoires et tout un tas d’ustensiles de cuisine bon marché offrant une belle diversité de couleurs et d’odeurs .

CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS (11)

 

Si cette place porte aujourd’hui le joli nom de « campo deï fiori » se traduisant « champs des fleurs » , son passé est un peu plus tumultueux . 

CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS (12) 

 

 

 

 

Elle était au moyen-âge la place des exécutions et , le quartier qui l’entoure , le lieu de travail de milliers de courtisanes .

CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS (14)

 

Un quartier aujourd’hui très agréable , truffé de restaurants et de boutiques de souvenirs .CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS

 

 

 

 

Un quartier où les maisons aux façades délavées , font face aux palais du XVXème siècle .

CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS (6)

 

 

 

Ce spectacle et ses odeurs nous ont mis l’eau à la bouche .

CAMPO DE FIORI LE MARCHE ET SES ENVIRONS (3)

 

 

 

 

Nous revenons sur cette place bordée de restaurants typiques , affichant clairement cette cuisine rustique , fidèle au pays , où les artichauts poivrades et les fleurs de courgettes flirtent avec les pâtes .

TIRAMISU

 

Nos repas se soldent inlassablement par un tiramisu ou un panna cotta  …

PANNA COTTA

 

 

 

 

 

 

… mais ces deux là resteront une référence pour nos papilles .

Pas de séjour à Rome sans passage au campo deï fiori et pas d’article sans poupettes !!!

BIBIANA AU FORUM ROMAIN (1)

 

Alors voici Bibiana .

BIBIANA COLLIER.

 

 

 

 

 

 

Et voici son collier .

BIBIANA COLLIER (3)

 

Un cordon de coton ciré bordeaux , accueillant des perles de différentes formes et différentes matières …

BIBIANA COLLIER (1)

 

 

 

 

 

Comme ces belles perles en corde mises en valeur par le contraste des plus petites argentées . 

 

BIANCA AU FORUM ROMAIN (2)

 

Et voici Bianca qui porte la même robe que Bibiana mais s’est parée d’un nœud vert dans les cheveux .

BIANCA COLLIER (2)

 

 

 

 

 

 

Et son collier , toujours un cordon de coton ciré mais kaki cette fois-ci .

BIANCA COLLIER.

 

 

Mais totalement différent de celui de Bibiana . De jolies perles aux couleurs assorties à la robe , en céramique style Pandora …

BIANCA COLLIER. (1)

 

 

 

… intercalées de petites perles en porcelaine du même vert et d’anneaux argentés .

 

Et bien voilà , notre voyage s’achève ici . Rome est une ville surprenante où passé et présent vivent en totale harmonie . Une ville magnifique qui a , durant cette semaine , user de tous ses charmes pour nous donner envie de revenir . Nous quitterons Rome à regret certes , mais avec le sentiment d’un voyage très réussi et la certitude que nous y reviendrons . J’espère avoir su à travers mes récits , vous faire profiter de cette douceur Romaine qui nous a accompagner tout au long de ce séjour et vous avoir donner envie d’aller voir par vous même .

Je tiens encore à remercier nos hôtes sans qui ce voyage n’aurait pas eu lieu et qui ont tout fait pour le rendre le plus agréable possible .

Je vous donne rendez-vous très vite pour retrouver la diversité des créations à laquelle je vous ai habitué .