Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour les amis .

Je vous retrouve en ce milieu de semaine pour continuer à vous présenter les oubliés de ma collection « nouvel-an Chinois ». Voici donc deux nouveaux sautoirs blancs comme neige .

FUYUKO (5)

 

Voici FUYUKO qui se traduit « enfant de l’hiver ».

FUYUKO (3)

 

 

 

 

 

FUYUKO porte un kimono de satin tissé blanc  , souligné d’une broderie noire . elle est coiffée d’un petit ruban de satin assorti .

FUYUKO (l'enfant de l'hiver).

Son collier , un cordon de coton ciré noir supportant différentes perles .

FUYUKO (1)

 

 

 

 

 

 

Quelques grosses perles noires ou blanches en pâte polymère sont entourées de lamelles de coco noires. 

FUYUKO (l'enfant de l'hiver)

 

Elles sont accompagnées de très jolis cœurs en porcelaine qui colle parfaitement au style japonais de FUYUKO .

HAKUKO (3)

 

 

 

 

 

 

Et voici HAKUKO se traduisant cette fois par « enfant blanc ».

HAKUKO (1)

 

Le kimono de HAKUKO est taillé dans le même tissu que j’ai rebrodé pour l’occasion d’un fil d’argent .

HAKUKO ((l'enfant blanc).

 

 

 

 

 

Elle porte un petit ruban noir et argent dans les cheveux .

HAKUKO (4)

 

 

Son collier , dans un tout autre style bien que toujours inspiré de l’Asie , a pour support une chaîne argentée à maillons ronds . 

HAKUKO (l'enfant blanc)

 

 

 

Elle accueille des perles en porcelaine blanches et noires de formes différentes . Certaines , rondes , sont coiffées de chapeaux argentés . D’autres , carrées , sont tout simplement intercalées entre les maillons de la chaîne . La pièce maîtresse de ce collier est sans aucun doute ce pompon surmonté d’une grosse perle argentée et d’une autre en céramique blanche qui affirme encore le style du collier .

Et voilà ! C’était mes deux sautoirs du jour ! Je vous retrouve vendredi avec les deux derniers . Bonne fin de semaine à tous .