Coucou les amies .

La semaine dernière je vous présentais mes vœux , vous avez été nombreuses à les apprécier et quelques-autres à être… comment pourrais-je dire ça… frustrées , gentiment frustrées . En effet , certaines d’entres-vous qui me suivent de très près se sont prises à mon jeu et aiment m’entendre faire vivre mes poupettes à travers mes articles . D’autres trouvent ça complètement ridicule !! À celles-là , j’expliquerai que mes poupettes prennent vie bien avant qu’elles ne paraissent dans un article . Elle naissent au moment où je peints leur visage , leurs yeux plus précisément . Parce que de cette plume que je ne maîtrise pas complètement , peut sortir un regard romantique , impertinent ou encore envoûtant , je les sens prendre vie dès leur premier œil . Elle deviennent alors un p’tit bout de moi et me rendent déjà heureuse ! Je ne suis pas certaine d’avoir arrangé mon « cas » auprès des sceptiques mais ça n’est pas grave , ça n’était de toute façon pas le but !!!                                              A celles qui aiment mon imaginaire et qui m’ont donc fait remarquer que je n’avais pas été très bavarde concernant la poupette qui m’accompagnait pour mes vœux  , je dirai tout simplement … que ça n’est pas prêt de me passer !

MYRTILLE

Et la revoilà donc cette fameuse poupette . Elle s’appelle MYRTILLE .

MYRTILLE(collier)..

Lundi vous avez vu sa cousine du bout du monde assortie à mon p’tit sac en laine .  

NOAN 

Elle s’appelle NOHAN .

NOAN(collier).

 

 

 

 

 

 

Et vous savez quoi ?

NOHAN a deux sœurs jumelles !

MAHEMI.

Voici la première , il s’agit  de MAHEMI.

MAHEMI(collier).

 

                                                                                           MAHEMI(collier)                                                  Et c’est son collier que vous voyez là.

Et voici la seconde , elle s’appelle NESS .

NESS.. (2)

NESS (2)

               

 

 

 

 

 

 

Et voici son collier .NESS. (2)                                                                                                                                         MYRTILLE , NOHAN , MAHEMI et NESS sont toutes quatre taillées dans le même lin imprimé . La difficulté dans cette exercice est de donner à chacune d’elle une particularité , un trait de caractère , un petit quelque-chose qui la rend unique . La tâche est un peu plus complexe avec les Japonaises car elles ont toutes le même regard et la même chevelure . Il faut donc créer la différence et cela commence dès la coupe du tissu . Comme mes pièces sont très petites , un traçage minutieux me permet d’obtenir des robes assez différentes dans un même imprimé . Ensuite il me suffit de fouiller dans mes tiroirs pour en laisser sortir un ruban qui soulignera la taille de celle-ci , un autre pour les cheveux de celle-là . Lorsque ces petits détails ont fait de MYRTILLE  la romantique , de MAHEMI l’élégante , ont apporté à NOHAN sa douceur et à NESS sa fraîcheur , il ne reste qu’à créer un collier qui collera à leur personnalité. Si vous n’êtes pas trop las , je continue avec deux autres modèles assez proches mais cette fois-ci , le lin est imprimé sur fond écru .

MEGANE.

Voici MÉGANE , petite brunette à la robe imprimée d’une grosse fleur prune .  

MEGANE

MEGANE(collier)

Son collier est composé d’un cordon de coton ciré , comme tous les colliers de cette série d’ailleurs et de perles en laine cardée piquée de rocailles , ainsi que de petites perles de verre couleur prune . 

MASA

 

 

Et nous terminerons cette grande série avec  MASA , une jolie Japonaise dont la robe à été taillée dans un partie moins vive de ce même imprimé . 

MASA.

 

 

Sa taille est soulignée par une ceinture d’un mauve très tendre et elle porte un ruban assorti dans les cheveux .

MASA(collier)

Son collier supporte de très jolies perles tressées et d’autres crochetées ainsi que de petites perles en verre , clin d’œil aux couleurs de la robe .  

Il n’y a pas de création sans imagination.

De la même façon qu’il est impossible de forcer l’imagination pour arriver à créer , il est très difficile de la stopper sous prétexte que la création est achevée . Voilà pourquoi , si vous revenez la semaine prochaine , je vous raconterai encore et encore l’histoire de mes poupettes .

Je vous souhaite un très très beau week-end .